Le Beaujolais – Vin rouge AOC

beaujolais nouveau vin rouge1 500x375 Le Beaujolais   Vin rouge AOC photo

Primeur ou arrondi par quelques années de garde, les accompagnent savoureu-sement les plaisirs de la table. Le Beaujolais Nouveau s’apprécie avec une grande variété de plats : charcuteries, fruits de mer, pommes de terre gratinées avec des oignons ou encore tartare de poisson ! Le Beaujolais est le complément idéal du caractéristique « goûtillon beaujolais » ou du mâchon lyonnais : tripes, boudin, andouillettes, cervelas. Les Beaujolais-villages se marient très bien avec les produits régionaux : poulet de Bresse, escargots de Bourgogne et fromages de chèvre. Beaujolais et Beaujolais-villages sont parfaits l’été pour accompagner barbecues, terrines de poisson ou de légu-mes, fromages de chèvre frais et salades de fruits rouges.
Plus corsés et charpentés, les 10 crus du Beaujolais s’accordent quant à eux merveilleusement avec les grillades de bœuf, le pot-au-feu, le foie de veau (avec sauce au Beaujolais !) mais également la volaille ou l’agneau de lait. Longs en bouche, ils s’associent également aux terrines et poissons de rivière ; ne déparent nullement avec un plat de quenelles ou un coq au . Même le sucré n’y résiste pas. Du crumble aux fruits rouges, au sorbet, en passant par les figues au ou une tarte aux noix, faites votre choix !

Déguster avec justesse

À l’image du calendrier des vignerons, la des appelle des gestes simples mais judicieux pour magnifier les arômes et les saveurs.
Les Beaujolais nouveaux et Beaujolais-Villages nouveaux s’apprécient à 12°C, une température où la tenue en bouche est optimale.
Les Beaujolais et Beaujolais-Villages se dégustent, après les primeurs, à 13/14°C, un seuil qui exalte opportunément la richesse aromatique du cépage Gamay.
Les crus du Beaujolais approuvent une moyenne de 16°C qui peut être légèrement abaissée, vers 15°C, pour un d’une ou deux années, ou inversement légèrement rehaussée pour un de trois à cinq ans (17°C est tout à fait recommandé).
Comme tout produit vivant et goûteux, les sont donc à manipuler avec discernement. S’ils aiment la fraîcheur, mieux vaut éviter le réfrigérateur et ses 4°C : ils coupent toute saveur. Rien ne vaut bien sûr une ou un endroit frais, l’idéal étant de chambrer les bouteilles, une heure avant le repas, afin de ne pas servir le à trop basse température. Noter que la mise en carafe ou le service au verre tend à réchauffer davantage le . À chacun alors d’opter pour la solution qui lui semble la mieux adaptée aux conditions de la .

La reconnaissance par l’AOC

« Il faut une génération pour donner une véritable existence à une nouvelle appellation » rappellent les vignerons du Beaujolais.

Une appellation – attribuée par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) – d’autant plus acceptée par les viticulteurs qu’elle relève de leur volonté d’asseoir une identité et une qualité contrôlée de leurs produits. L’aventure des AOC est relativement récente, et les crus du Beaujolais comptent parmi les premiers décrets, en septembre 1936. Ils concernaient alors Chiroubles, Fleurie, , Morgon et Moulin-à-vent, la plus ancienne. La démarche, qui indexe l’ensemble des conditions de fabrication : de la parcelle à la , de la vinification à l’embouteillage, a ensuite concerné, en septembre 1937, l’appellation régionale Beaujolais, répartie sur les cantons de Villefranche, Anse et du Bois d’Oingt, et sur plusieurs villages des cantons de l’Arbresle et Tarare. Le même jour étaient signés les décrets officiels du Beaujolais blanc, une culture confidentielle à découvrir. Vinrent au final les appellations du Juliénas en mars 1938, du Brouilly et de La Côte de Brouilly en octobre 1938. Le Saint-Amour rejoignit la grande famille des crus en février 1946, avant que Régnié n’obtienne la consécration en décembre 1988.

Les dix crus du Beaujolais

Brouilly, , Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à vent, Régnié, Saint-Amour

Source: https://www.beaujolais.com

Articles relatifs

Laissez votre réaction sur Le Beaujolais – Vin rouge AOC

Votre commentaire (non modéré, publié immédiatement):

  • Abonnement newsletter

    Soumettez nous votre information/publiez un article

  • Categories

  • fr  Français
  • en  English